La peinture à l’huile est beaucoup moins utilisée qu’auparavant. Les améliorations apportées à la durabilité des peintures à l’eau associées à d’autres qualités et sa facilité d’utilisation ont suffit à convaincre les professionnels de la peinture comme les particuliers.

Utilisation

Avec la peinture à l’huile, il est nécessaire d’utiliser un dissolvant pour se nettoyer les mains ainsi que les outils et les éventuelles éclaboussures. Epaisse et collante, la peinture à l’huile requiert plus d’efforts à l’application. Enfin, elle dégage une odeur assez forte qui peut durer plusieurs jours voire plusieurs semaines.

Durabilité

La durabilité est le point fort de la peinture à l’huile. Sa solide finition lui permet de plus facilement résister au temps. Elle est d’ailleurs tellement dure qu’elle ne peut pas être appliquée sur une couche de peinture à l’eau. En effet, celle-ci est plus souple, ce qui entraîne des gondolements et des craquelures.

La finition solide et lisse de la peinture à l’huile lui permet également de bien résister aux éraflures. A noter que la peinture à l’huile continue de sécher tout au long de son cycle de vie. Si trop de couches sont appliquées par dessus, elle finit par craquer.

Apparence

La peinture à l’huile s’estompe plus facilement que la peinture à l’eau. De même qu’elle est plus sujette au jaunissement et aux craquelures. Elle résiste également moins bien aux moisissures.

Autres

La peinture à l’huile met plus de temps à sécher que la peinture à l’eau mais elle est efficace lorsqu’il s’agit de bloquer la vapeur d’eau de la douche par exemple. La peinture à l’huile est moins sensible aux écarts de température. Elle adhère également mieux que la peinture à l’eau qui nécessite une meilleure préparation de la surface sur laquelle elle est appliquée.