Si historiquement les peintures à l’huile étaient les plus utilisées, la tendance s’est aujourd’hui inversée grâce aux progrès réalisés dans le domaine des peintures à l’eau.

Utilisation

La peinture à l’eau se distingue particulièrement par sa simplicité d’utilisation. Pour le nettoyage par exemple, il suffit seulement d’eau et d’un peau de savon pour se laver les mains mais aussi les outils et les éventuelles éclaboussures de peinture.

La peinture à l’eau est également plus simple à étaler, ce qui convient particulièrement aux particuliers. Autre arguement de poids, elle ne dégage qu’une odeur assez faible.

Durabilité

La peinture à l’eau est flexible, c’est à dire qu’elle se dilate et se contracte en fonction de la surface sur laquelle est appliquée. De plus, la porosité de la peinture à l’eau permet à la moisissure de s’échapper de la surface peinture, ce qui est une bonne chose.

Résultat de l’amélioration dans la formule de la peinture à l’eau, celle-ci offre une durabilité équivalente à la peinture à l’huile, voire plus importante. Il existe différente qualités de peinture à l’eau et la meilleure est l’acrylique. Une peinture 100% acrylique coûte certes plus cher mais dure plus longtemps, ce qui s’avère plus économique sur le long terme.

Apparence

La peinture à l’eau s’estompe moins que la peinture à l’huile. Elle est également plus résistante au jaunissement, de même qu’aux craquelures. Elle résiste également plutôt bien aux moisissures et les peintures 100% acryliques résistent aux éraflures.

Autres

La peinture à l’eau sèche plus vite mais elle est moins efficace lorsqu’il s’agit de bloquer les vapeurs d’eau de la douche par exemple. La peinture à l’eau est plus sensible aux écarts de température, ce pourquoi elle est inadapté pour la peinture extérieure.

Autre point faible, elle n’adhère pas aussi bien que la peinture à l’huile sur les surfaces. Elle nécessite en effet un travail supplémentaire de préparation.