Peindre sur du métal, c’est aussi avoir à lutter contre l’oxydation. Cette lutte commence dès la phase de préparation de la surface à peindre. En plus de la peinture, il faut penser à appliquer des produits antirouilles. Le métal a une autre particularité : il accroche assez difficilement. Découvrez alors comment avoir une belle peinture sur ce genre de surface.

Quelle peinture choisir pour peindre du métal ?

Trois types de peintures peuvent être utilisés pour peindre sur du métal :

  • La peinture acrylique : elle est intéressante dans la mesure où elle se dépose facilement sur un support en métal. Un produit de protection est cependant nécessaire, car ce type de peinture se décolle facilement.
  • La peinture glycérophtalique : elle est très couvrante, mais fait ressortir les moindres imperfections.
  • La peinture émail : elle est intéressante si vous souhaitez obtenir un rendu laqué.

Le matériel nécessaire

Pour préparer la surface à peindre, prévoyez une brosse métallique, de l’alcool à brûler, de l’acide phosphorique, une lime, une meuleuse, de l’antirouille. Vous avez ensuite besoin des outils pour la peinture : le pinceau, la brosse plate à poils souples ou le rouleau (en fonction des dimensions de la surface à traiter).

Préparation et application de la peinture

La préparation du métal

L’étape la plus importante est d’enlever la rouille du support. Cette phase est capitale, que ce soit sur du métal qui se trouve en intérieur ou en extérieur, car même un faible taux d’humidité de l’air suffit à produire une oxydation.

  • Dérouillez mécaniquement le support en le frottant vigoureusement avec une brosse ou en le ponçant. Une brosse rotative que vous fixerez sur une meuleuse ou une perceuse offre également un résultat concluant. Si la surface est plutôt arrondie ou si ses dimensions sont réduites, la toile émeri est plus indiquée.
  • Dérouillez chimiquement. Cette solution est particulièrement efficace si l’oxydation a déjà atteint un stade avancé. Dans ce cas, commencez par un brossage. Appliquez ensuite au pinceau le produit antirouille, généralement à base d’acide phosphorique. Si les dimensions de l’objet en métal le permettent, plongez-le directement dans le produit. Enfin, laissez le support sécher.

La méthode d’application de la peinture

  • Commencez par passer une sous-couche pour fer. D’abord, il joue un rôle de barrière entre l’humidité de l’air et la surface métallique. De ce fait, n’hésitez pas à mettre une couche épaisse sur l’ensemble du support, en insistant sur les angles. Ce produit permet également à la peinture de mieux adhérer.
  • Une fois la sous-couche appliquée, nettoyez la surface avec de l’alcool à brûler.
  • Passez à la phase de la peinture. Pour cela, versez la peinture glycéro ou émail dans un bac et ajoutez-y 10% de white spirit pour obtenir la bonne fluidité. Si la surface est petite, vous gagnerez en précision en vous servant d’un pinceau. Pour plus d’efficacité sur une surface plus grande, la brosse plate à poils souples est plus intéressante.
  • Patientez 24 heures jusqu’à ce que la première couche de peinture sèche complètement.
  • Passez la seconde couche et laissez sécher au moins huit heures à l’abri du soleil.