Pour personnaliser ou redonner une seconde vie à une surface en faïence, il suffit de la peindre. Il existe sur le marché des peintures spécialement conçues pour ce matériau.

Quelle peinture choisir pour peindre de la faïence ?

Vous avez le choix entre différents types de peintures :

  • De la peinture pour carrelage et faïence qui s’applique directement sur la surface, sans qu’aucune phase de préparation du support ne soit nécessaire. Vous l’appliquerez en une ou deux couches, selon le résultat désiré.
  • De la peinture contenant de la résine, mais qui nécessite un produit de protection de la peinture.
  • Une peinture acrylique traditionnelle qui offre un rendu appréciable à condition de respecter une phase préparatoire et de prévoir une couche de vernis. L’avantage de ce type de peinture réside dans le fait que vous disposez d’une plus vaste palette de teintes.

Les outils à prévoir

Pour préparer la surface à peindre, vous aurez besoin d’une cale à poncer, de papiers de verre à gros grains et à grains fins, de la lessive alcaline ou d’un nettoyant pour carrelage, et un seau ou d’une bassine.

Pour la peinture proprement dite, prévoyez un pinceau brosse, un rouleau et un bac de peinture. Pour une peinture nette, utilisez un ruban de masquage, et des gants pour vous protéger.

Préparation et application de la peinture

La phase préparatoire

La première phase de préparation consiste à nettoyer la faïence avec de la lessive alcaline que vous dissoudrez dans de l’eau chaude. L’objectif est aussi de dégraisser la surface. Le savon noir liquide dilué dans de l’eau chaude est également efficace. Frottez avec une éponge avant de rincer la surface à l’eau claire. Autre solution, vous pouvez nettoyer les carreaux à l’aide d’une éponge imbibée d’alcool à brûler. Attendez que la surface soit totalement sèche avant de passer à l’étape suivante qui consiste à poncer la faïence.

Vous aurez recours au papier abrasif à gros grains pour cette seconde étape. Vous pourrez aussi vous servir d’une ponceuse excentrique. Quel que soit le matériel utilisé, retenez qu’il ne s’agit pas de poncer en profondeur, mais de créer des micro-rayures qui permettront à la peinture de bien adhérer à la faïence. De ce fait, évitez de rester longtemps à un même endroit pour ne pas abîmer la faïence.

Débarrassez-vous de la poussière grâce à un aspirateur puis un chiffon ou une serpillère humide. Ensuite, laissez complètement sécher.

La peinture de la faïence

Débutez avec une sous-couche spéciale faïence, car elle supporte très bien l’atmosphère humide. Appliquez ensuite un primaire d’accrochage. Ce produit permet d’obtenir une bonne adhérence à la peinture et un résultat qui dure dans le temps.

Peignez ensuite les carreaux à l’aide d’un rouleau pour avoir un résultat uniforme. Avant d’entamer une seconde couche de peinture, il faut légèrement poncer la première avec un papier de verre à grains fins. De cette façon, la prochaine couche de peinture adhérera mieux.

Enfin, vous pouvez passez un protecteur, par exemple un durcisseur transparent, pour limiter les signes d’usure.