Le bois, qu’il ait été découpé récemment ou qu’il s’agisse d’un vieil objet à repeindre, nécessite une phase de préparation avant d’être peint. Il est facile de peindre du bois si bien qu’il n’est pas nécessaire d’être un bricoleur averti pour y arriver.

Quelle peinture choisir pour peindre du bois ?

  • Le bois se prête facilement à l’utilisation de tous les types de peintures. Vous pouvez opter pour :
  • La peinture acrylique qui sèche plus rapidement et ne dégage aucune odeur, mais qui est plus fragile pour un meuble en bois par exemple.
  • La peinture bois gouache qui nécessite une couche de vernis spécial pour être imperméable et mieux résister aux agressions extérieures.
  • La peinture glycéro qui met près de huit heures pour sécher et dégage une odeur plutôt forte, mais est très résistante aux chocs.
  • La peinture céramique à froid qui comporte des résines, ce qui fait qu’elle est à la fois dure et brillante.

Le matériel nécessaire

Vous aurez besoin de papier abrasif, d’une lessive alcaline, d’un décireur, d’une éponge et d’une brosse, d’une bassine ou d’un seau d’eau, d’un papier de verre à grains fins. Un décapant chimique, de la laine d’acier et de la pâte à bois peuvent également vous être utiles. Pour la peinture proprement dite, préférez un rouleau pour une grande surface, et un pinceau pour les petites et pour les recoins.

Préparation et application de la peinture

La préparation du bois

La préparation du bois avant la phase de peinture proprement dite est un travail de longue haleine. En effet, il faut tenir compte des nombreuses spécificités de la surface en bois à traiter :

  • S’il s’agit d’un bois neuf ou brut, un simple ponçage suffit pour que la surface soit parfaitement lisse.
  • S’il s’agit d’un bois ancien, il faudra frotter à la brosse avant de passer un chiffon humide.
  • S’il s’agit de repeindre du bois déjà peint et que la peinture est en mauvais état, commencez par un décapage chimique.
  • S’il s’agit d’une surface cirée, appliquez un décireur puis décapez avec de la laine d’acier.

Dans tous les cas, les trous et fissures seront rebouchés avec de la pâte à bois ou un enduit polyvalent. L’application se fait à la spatule pour obtenir plus facilement une surface lisse. Une fois que la surface a suffisamment durci, poncez-la à nouveau, cette fois-ci avec du papier de verre à grains fins.

Une dernière phase de nettoyage sera utile afin de débarrasser la surface de toute trace de poussière. Elle se fera à l’aspirateur puis au chiffon humide.

Comment appliquer la peinture sur du bois ?

Appliquez d’abord la sous-couche pour masquer les défauts qui peuvent subsister même si vous respectez scrupuleusement les différentes étapes de préparation. Vous pourrez également remplacer la sous-couche par un apprêt ou un primaire selon vos préférences. Cette première couche de produit s’applique au rouleau ou au pinceau.
Petit conseil : si vous travaillez sur une surface foncée, réalisez un ponçage avec du papier de verre à grains fins, puis appliquez une seconde couche de produit.

Laissez ensuite au produit le temps de sécher complètement avant d’appliquer la peinture. Même si certaines peintures sont « monocouches », préférez deux couches pour avoir une couleur plus intense et plus profonde.